Autour de l'eau

Pour créer un village, il fallait un point d’eau : fontaines et puits marquent cette nécessité. L’eau était une denrée précieuse pour les hommes, le bétail et les cultures.
Il fallait donc trouver les puits qui ne s’asséchaient pas, savoir manier une branche de noisetier pour localiser les sources et faire preuve d’imagination et de science pour amener l’eau jusque dans le village.

L’eau était aussi indispensable pour les lessives. C’est ainsi que jusqu’aux années 60, les femmes se retrouvaient au lavoir.

Enfin, il y avait les moulins actionnés par la force hydraulique, qui pratiquaient des activités variés comme moudre le grain pour la farine, scier le bois, presser les pommes et les noix.

Ce parcours thématique comporte de nombreux points. Vous pouvez y consacrer une journée ou vous limiter aux communes du Ségala (Sauveterre-de-Rouergue, Rieupeyroux, Le Bas-Ségala, Sanvensa) ou du Causse (Montsalès, Salles-Courbaties, Peyrusse-le-Roc).



Durée :

Demi-journée pour Causse ou Ségala.

Une journée pour l'ensemble du parcours.

Parcours transversal : Autour de l'eau - Ségala

Le puits - Sauveterre-de-Rouergue

La descente au fond du puits


La fontaine du Griffoul - Rieupeyroux

Quand tu allais chercher de l'eau


La fontaine Saint-Martial - Rieupeyroux

Quand les canards y descendaient

Le puits - La Bastide-l’Évêque

Trouver de l'eau avec une branche


Le lavoir - Vabre-Tizac

Et les femmes parlaient...


Le puits - Sanvensa

Et quand le seau se décroche




Parcours transversal : Autour de l'eau - Causse

Le lavoir de Brignolles - Montsalès

Ici on lave à genoux…


Le lavoir de Flancou - Montsalès

L’eau sort de la roche


Fontaine Sainte-Marguerite - Montsalès

Priez, et il pleuvra

La chaussée du moulin - Salles Courbatiès

Un village construit sur l’eau


La pompe à eau- Peyrusse-le-Roc

Ne jetez pas l'eau, on s'en servira