Sophie parcourt les villages de l’Aveyron pour enregistrer la voix des vieilles et des vieux habitants, et ainsi capturer la mémoire rurale. Puis elle met tout ces enregistrements dans des bornes audio, accessibles aux passants. Comme un musée en plein air, ils découvrent l’histoire du dernier café du village ; ce qui se disait autour de ce lavoir ; ou qui sont ces sculptures qui les regardent.

Laisser un commentaire